Les toux sèches

Les toux sèches

17.11.2011

La toux sèche est un motif fréquent de demande de conseil et d’automédication. Il n’est pas toujours aisé d’y répondre car elle n’est pas une pathologie mais un symptôme. Aussi le pharmacien doit-il prendre certaines précautions avant de délivrer le conseil adapté.

  • Respecter la toux grasse, écouter la toux sèche
Un peu de physiopathologie

La toux est un mécanisme déterminé par l’irritation des zones tussigènes (muqueuses, trachéale ou bronchique). Le centre de la toux est localisé dans le bulbe rachidien. Au cours de la toux se succèdent :

- Une inspiration profonde, rapide souvent inaperçue ;

- Une fermeture de l’épiglotte et de la glotte qui emmagasinent l’air et le mettent sous pression ;

- Une contraction puissante des muscles expiratoires (abdominaux et intercostaux) ;

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires