À l’origine : un « récepteur orphelin »

À l’origine : un « récepteur orphelin »

01.09.2011

Le récepteur aux œstrogènes a été le premier récepteur aux stéroïdes à apparaître au cours de l’évolution.

De manière un peu surprenante, au tout début de son histoire, il ne liait encore aucun ligand (il ne sera activé par l’estradiol que bien plus tard) et était donc ce qu’il est convenu d’appeler un « récepteur orphelin ». Il existe, notamment, chez un mollusque contemporain, l’aplysia, sans y jouer de rôle connu.

Remarquons au passage que les œstrogènes ne sont pas...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires