L’hygiène intime

L’hygiène intime

12.05.2011

Au comptoir des officines, les clients abordent plus ou moins facilement leurs soucis intimes. Pourtant, les conseils en la matière ne sont pas à réserver qu’aux intimes... Aussi bien en mots qu’en produits, le pharmacien dispose de nombreuses solutions.

  • Les soins utilisés doivent respecter le pH physiologique
  • Les soins utilisés doivent respecter le pH physiologique
Quelques chiffres

On retrouve 108 à 109 germes par millilitre de sécrétions vaginales. De 5 à 10 espèces différentes cons-tituent la flore vaginale. Le pH du milieu vaginal oscille entre 4 et 4,5.

Quelques définitions

La flore de Döderlein est la flore saprophyte vaginale. Les principales bactéries la constituant sont les lactobacilles (également appelés bacilles de Döderlein) qui représentent 95 % de la flore vaginale. On les retrouve en quantité importante : jusqu’à 10...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires