Infections de l’enfant : les grands classiques

Infections de l’enfant : les grands classiques

11.04.2011

Le jeune enfant est exposé à de nombreux micro-organismes contre lesquels il n’a pas acquis de défenses immunitaires efficaces. Ils sont à l’origine d’infections généralement bénignes et qui ne durent pas longtemps. Toutefois, leur banalité ne doit pas en faire mésestimer l’importance, ni celle de s’en prémunir par la vaccination.

  • Après dix jours d’incubation les taches de Koplik signent la rougeole
  • La varicelle est la maladie infantile la plus contagieuse
Les mots du client

- « Le visage et le torse de mon petit garçon sont couverts de petites plaques rouges.

- Liliane, ma fille de 5 ans, a plein de boutons sur le visage et se gratte beaucoup !

- Ma fille a eu la rubéole il y a un mois : est-elle encore contagieuse ?

- Est-il vrai que les oreillons peuvent être à l’origine d’une douleur au pancréas ?

- On m’a dit que la coqueluche peut être mortelle. »

Épidémiologie

Rougeole, rubéole, varicelle, oreillons,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires