Une piste pour mieux vieillir - Découverte d’un gène de la longévité

Une piste pour mieux vieillirDécouverte d’un gène de la longévité

21.03.2011

PAS BESOIN de devenir stérile pour vieillir en bonne santé.

Des chercheurs du CNRS/École normale de Lyon/université Claude-Bernard-Lyon 1 ont découvert pourquoi le ver nématode C. elegans privé de lignée germinale gagne 60 % de vie et vieillit harmonieusement. La responsabilité en reviendrait au gène nhr-80. La preuve ? L’équipe dirigée par Hugo Aguilaniu a constaté que des vers dépourvus de lignée germinale dont le gène nh-80 est muté ne vivent pas plus longtemps. De plus, une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires