6e Journée mondiale du rein - Surveiller ses reins pour protéger son cœur

6e Journée mondiale du reinSurveiller ses reins pour protéger son cœur

10.03.2011

En 2011, dans le monde, un adulte sur dix souffre d’une affection rénale. Or un simple dysfonctionnement rénal peut jouer un rôle majeur dans l’apparition précoce d’une maladie cardio-vasculaire. Pour tenter de sensibiliser la population, la 6e Journée mondiale du rein*, organisée aujourd’hui, jeudi 10 mars, a pour thème : « Protéger ses reins, c’est sauver son cœur ».

  • Surveiller ses reins pour protéger son cœur - 1

LES ÉTUDES épidémiologiques l’attestent de façon unanime : le fait d’être malade des reins s’ajoute aux autres facteurs bien connus du risque cardio-vasculaire : hypertension artérielle, vieillissement, tabagisme, obésité, manque d’exercice physique… Par rapport aux sujets sains du même âge, le risque de mortalité cardio-vasculaire est augmenté d’un facteur 15 à 30 chez le patient en insuffisance rénale traité par hémodialyse et d’un facteur 2 à 3 chez ceux atteints d’une maladie rénale...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cercle

À la Une L'interpro fait sa révolution Abonné

C’est un univers de sigles. Mais c’est surtout un monde de coordination entre professionnels de santé et entre public et privé qui s’organise à partir d’un projet de santé pour répondre aux besoins spécifiques d’un territoire. Le pharmacien, premier recours et professionnel de santé de proximité, y a toute sa place. Commenter

Partenaires