Mieux cibler le dépistage du cancer - Calvitie à 20 ans, prostate à risque

Mieux cibler le dépistage du cancerCalvitie à 20 ans, prostate à risque

21.02.2011

Une étude française a mis en évidence qu’une alopécie précoce augmente le risque

D’UNE PIERRE deux coups. Une équipe française dirigée par le Pr?Patrice Giraud, radiothérapeute à l’hôpital européen Georges-Pompidou (Paris), prend à bras le corps deux grandes angoisses masculines, la calvitie et le cancer de la prostate. Les résultats de leur étude vont jusqu’à suggérer qu’un traitement par inhibiteur de la 5-alpha réductase, le finastéride, pourrait être efficace en prévention de ces deux phénomènes androgéno-dépendants chez les très jeunes hommes perdant leurs...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CA

Sévère réquisitoire contre les compléments alimentaires de l'hiver

Dans un numéro hors-série paru ce jeudi 10 octobre, le magazine « 60 millions de consommateurs » a passé au crible 120 compléments alimentaires parmi les plus vendus en hiver. Pour son numéro hors-série (novembre - décembre... 3

Partenaires