La toux grasse

La toux grasse

17.02.2011

La toux est un motif très fréquent de demande de conseils à l’officine, surtout à la saison froide… Il n’existe pas de profil type du tousseur et le pharmacien doit accompagner le choix de la médication la plus adaptée d’un certain nombre de précautions.

  • À l’officine, le traitement doit être de courte durée





hiver grippe refroidissement malade
Quelques définitions

Expectoration : expulsion par la bouche de sécrétions contenues dans la trachée, les bronches ou les poumons (crachat).

Mucosité : substance épaisse et filante, à la surface de certaines muqueuses, formée de cellules desquamées et de corps étrangers microscopiques (poussières, germes, parasites).

Glaire : substance incolore, rappelant le blanc d’œuf, sécrétée par certaines muqueuses.

Un peu de physiopathologie

La toux trouve son origine dans l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires