Cas de comptoir - Le contexte :

Cas de comptoirLe contexte :

03.02.2011

Un jeune homme vous demande de l’Actifed Jour et Nuit pour soulager ses symptômes. Il est fatigué, a le nez bouché et la gorge irritée. Il doit partir travailler… Il est 18h30.

Après interrogatoire, vous savez que cet homme ne présente pas de fièvre, qu’il n’est pas considéré comme un sujet à risque (asthmatique, immunodéprimé). Une consultation médicale ne semble pas utile et les symptômes devraient s’atténuer avec des médicaments adaptés. Cependant, ce client travaille de nuit. Il...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coopérative

À la Une Les secrets du succès du modèle coopératif Abonné

Mis durement à l’épreuve au cours des deux dernières décennies, les différents acteurs de la chaîne du médicament semblent résister lorsqu’ils sont organisés sous forme de coopérative. En témoigne la longévité du groupe Astera, à la fois propriétaire de la CERP Rouen, deuxième grossiste-répartiteur français, et du groupement « Les pharmaciens associés », qui fête ses 100 ans cette année. Son... Commenter

Partenaires