Dents et gencives sensibles

Dents et gencives sensibles

16.12.2010

L’hypersensibilité dentaire est très courante et sa survenue est fluctuante au cours de la vie. On estime qu’environ un tiers de la population en souffrirait. L’affection toucherait de plus en plus précocement le sujet jeune du fait d’un régime alimentaire riche en boissons sucrées et acides. Mais le rappel des règles d’hygiène bucco-dentaire ainsi que le conseil d’un dentifrice spécialement adapté aux dents sensibles peut aider à régler le problème.

  • Les bons gestes et les bons produits pour prévenir le mal
  • Une bonne hygiène dentaire dès le plus jeune âge
Quelques définitions

La sensibilité dentaire se définit par une douleur au niveau d’une ou plusieurs dents lorsque celles-ci sont en contact avec la chaleur, le froid, la nourriture, les boissons sucrées, acides, ou la respiration d’air froid. La sensibilité dentaire, nom courant de l’hypersensibilité dentinaire, est la conséquence de l’exposition de la dentine, partie sensible de la dent : lorsque la dentine n’est plus protégée, les sensations de chaud et de froid peuvent atteindre le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires