Une étude sur les utilisateurs d’alli - Les femmes ont besoin de plus d’accompagnement que les hommes

Une étude sur les utilisateurs d’alliLes femmes ont besoin de plus d’accompagnement que les hommes

28.10.2010

Si les hommes et les femmes en surpoids sont bien informés sur l’importance de surveiller leur poids, ils ne vivent pas leur surpoids et ses conséquences de la même manière. Leurs motivations pour envisager un régime et la façon de le conduire font aussi apparaître des réactions différentes. L’étude IPSOS/alli* révèle deux profils bien distincts entre hommes et femmes.

LE PREMIER INDICATEUR connu pour identifier le surpoids est l’indice de masse corporelle (IMC) pour 80 % des femmes et pour 66 % des hommes. Vient ensuite l’apparence physique (25 %), mais chez les femmes elle se traduit par l’importance du critère vestimentaire et le fait de pouvoir « rentrer » dans leurs vêtements, alors que les hommes évoquent la présence de graisses au niveau de l’abdomen. « La demande de perte de poids est plus fréquente chez les femmes mais leurs motivations sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

  • À la UneHausse des ruptures de stock : quelles solutions ?

    Abonné
    Stock médicaments

    Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne... Commenter

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

Partenaires