Une étude sur les utilisateurs d’alli - Les femmes ont besoin de plus d’accompagnement que les hommes

Une étude sur les utilisateurs d’alliLes femmes ont besoin de plus d’accompagnement que les hommes

28.10.2010

Si les hommes et les femmes en surpoids sont bien informés sur l’importance de surveiller leur poids, ils ne vivent pas leur surpoids et ses conséquences de la même manière. Leurs motivations pour envisager un régime et la façon de le conduire font aussi apparaître des réactions différentes. L’étude IPSOS/alli* révèle deux profils bien distincts entre hommes et femmes.

LE PREMIER INDICATEUR connu pour identifier le surpoids est l’indice de masse corporelle (IMC) pour 80 % des femmes et pour 66 % des hommes. Vient ensuite l’apparence physique (25 %), mais chez les femmes elle se traduit par l’importance du critère vestimentaire et le fait de pouvoir « rentrer » dans leurs vêtements, alors que les hommes évoquent la présence de graisses au niveau de l’abdomen. « La demande de perte de poids est plus fréquente chez les femmes mais leurs motivations sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires