Insuffisance ovarienne prématurée - De l’estradiol pour restaurer la fertilité

Insuffisance ovarienne prématuréeDe l’estradiol pour restaurer la fertilité

23.07.2010
  • Trois quarts de ces femmes ont encore des follicules ovariens

SI L’ESPOIR de porter un jour un enfant n’est pas nul pour les jeunes femmes atteintes d’insuffisance ovarienne prématurée (IOP), puisque près de 5 à 10 % de grossesses surviennent spontanément, il faut le plus souvent avoir recours au don d’ovules. Une étude soutenue par le National Institute of Health suggère qu’un traitement substitutif en estradiol pourrait améliorer le taux de fertilité en cas d’IOP. L’équipe dirigée par le Dr Lawrence Nelson a en effet montré à l’échographie qu’il...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
e santé

À la Une La santé sans contact boostée par le Covid-19

Crise sanitaire oblige, l'heure de gloire du numérique sonne à l'officine. Avec un temps d'avance. Face au confinement et au risque de contamination, télésoins, ordonnances électroniques, généralisation du zéro papier, toutes ces solutions jusqu'alors au stade de projets, sont devenues une réalité à l'officine. 1

Partenaires