Une piste dans le traitement de l’obésité - Le resvératrol diminue la prise

Une piste dans le traitement de l’obésitéLe resvératrol diminue la prise

28.06.2010
  • Le Microcèbe (Microcebus murinus) en captivité en train de manger

UNE ÉQUIPE française montre que le resvératrol – un polyphénol présent dans la peau du raisin, les mûres et les cacahuètes – diminue la prise de poids chez des primates non humains, en l’occurrence des lémuriens. Ces résultats apportent de nouvelles informations concernant les effets du resvératrol sur le métabolisme énergétique et le contrôle de la masse corporelle chez les primates. Ils laissent entrevoir une meilleure compréhension des facteurs qui régissent l’obésité chez l’homme.

...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
plfss

À la Une Des missions en plus, de l'argent en moins Abonné

Feuille de route du système de santé pour la prochaine année, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 a été adopté par l’Assemblée nationale le 3 décembre. Il contient quelques avancées notables pour l’exercice officinal dans un cadre budgétaire qui demeure, une fois de plus, très contraint. 1

Partenaires