Gestion des déchets

MNU/DASRI : peut-on faire mieux ?  Abonné

Par
Céline Longeard -
Publié le 28/04/2020
À l’heure où de plus en plus de familles multiplient les efforts pour tendre vers le zéro déchet plastique et alimentaire, pensent-elles aussi au « zéro déchet médicament » ?
Cyclamed, en association avec la FSPF, a remis ce tampon en février dernier à toutes les officines

Cyclamed, en association avec la FSPF, a remis ce tampon en février dernier à toutes les officines
Crédit photo : DR

Les médicaments non utilisés

Les risques pour l’environnement, bien qu’encore mal cernés, sont réels : les médicaments non utilisés (MNU), lorsqu’ils sont jetés dans les poubelles à ordures ménagères, dans les éviers ou les toilettes, peuvent sont une source évidente de pollution des sols, des rivières et des nappes phréatiques. L’exemple de l’augmentation de la proportion de poissons femelles, en lien avec les taux importants d'œstrogènes retrouvés dans les eaux douces, est l'un des témoins objectifs de ce risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte