Rappel de lots

Une impureté dans le valsartan  Abonné

Publié le 12/07/2018

50 références à base de valsartan sont rappelées par l’ANSM. Ces spécialités peuvent renfermer une impureté classée comme cancérogène probable (N-nitrosodiméthylamine), qui a été retrouvée dans la substance active fabriquée en Chine. Néanmoins, il n’existe pas de risque aigu pour les patients. Ces derniers doivent donc poursuivre leur traitement et ne doivent pas rapporter les boîtes à la pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte