UFC Que Choisir

Une enquête qui passe mal  Abonné

Publié le 04/06/2012

L’ENQUÊTE de l’UFC Que Choisir mettant en cause le professionnalisme des pharmaciens face à la délivrance des produits d’automédication, publiée fin mars, n’était pas objective pour 93 % des pharmaciens interrogés, du 10 avril au 3 mai, par l’institut Occurrence Healthcare*. Si 85 % des titulaires ont entendu parler de cette enquête, l’immense majorité la critique, certains estimant même qu’elle a pu être commanditée par les grandes surfaces, Leclerc en particulier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte