Une définition précise  Abonné

Publié le 10/02/2014

Qu’appelle-t-on rupture d’approvisionnement ? Le décret du 30 septembre 2012 visant à lutter contre ces ruptures est très clair : il s’agit de « l’incapacité pour une pharmacie d’officine ou une pharmacie à usage intérieur de dispenser un médicament à un patient dans un délai de 72 heures. Ce délai peut être réduit à l’initiative du pharmacien en fonction de la compatibilité avec la poursuite optimale du traitement du patient ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3067