Génériques

Une année stratégique  Abonné

Publié le 23/01/2012

LA CROISSANCE du marché des génériques s’est essoufflée en 2011, rappelle le Gemme, notamment en raison du développement de la mention « non substituable », « trop largement utilisée par les médecins ». L’association de génériqueurs aimerait bien que la tendance s’inverse et souhaite que 2012 soit « une année stratégique pour le médicament générique ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte