Un patient sur deux serait concerné

Un livre blanc pour améliorer l’observance  Abonné

Publié le 20/03/2014
Alerter sur l’importance des conséquences d’une mauvaise observance et proposer des mesures, tel est l’objectif du livre blanc, rédigé par la Fondation Concorde à la demande de l’opérateur de services d’e-santé Observia.

« EN FRANCE, la non-observance concerne près de la moitié des patients atteints de maladies chroniques dont le nombre ne cesse d’augmenter. On estime son coût à 2 milliards d’euros par an, les journées d’hospitalisation induites à 1 000 000 et les décès à 8 000 ». C’est le constat dressé dans le livre blanc intitulé « L’observance des traitements : un défi aux politiques de santé », publié par la Fondation Concorde, un think thank regroupant des universitaires, des élus et des hommes et femmes d’entreprise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte