Baisses des prix des médicaments

Selon Gilles Johanet, « on arrive en fond de cuve »  Abonné

Publié le 16/01/2012
Plus d’un milliard d’euros de baisse de prix de médicaments. C’est l’ampleur du tour de vis prévu pour 2012, qui sera probablement le dernier de cette ampleur. Selon Gilles Johanet, président du comité économique des produits de santé, il faudra désormais trouver d’autres sources d’économies.
Johanet Gilles   cnam

Johanet Gilles cnam
Crédit photo : S Toubon

« ON ARRIVE à la fin des baisses de prix des médicaments. » Pour Gilles Johanet, président du comité économique des produits de santé (CEPS), le levier du prix des médicaments ne pourra plus être utilisé pour faire des économies, après les baisses de plus d’un milliard d’euros prévues en 2012. « On est en fond de cuve », a-t-il déclaré lors d’une conférence dans le cadre des Amphis de la santé. Pour lui, c’est « la fin d’un cycle, avec une source d’économie qui disparaît ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte