À la Une

Ruptures de stock : les contradictions européennes  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 24/02/2020
Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes.

La polémique, qui dure depuis de longues années, oppose certains pays d’Europe centrale, où les médicaments sont bon marché, aux pays où ils sont particulièrement chers, en premier lieu l’Allemagne. Les pharmaciens allemands sont tenus de s'approvisionner en partie auprès d’importateurs parallèles. Ils peuvent être sanctionnés s’ils n’en importent pas assez et, à l’inverse, obtenir une prime s’ils dépassent leur quota obligatoire d’importations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte