Repères  Abonné

Par
Publié le 19/11/2018

À peine entrées en vigueur au 1er juillet 2015, les nouvelles règles d’affichage des prix à appliquer en pharmacie font l’objet d’inspections de la part de la DGCCRF, ainsi que les honoraires de dispensation qui sont mis en place en même temps. Et les débuts ont été difficiles, en particulier pour les pharmaciens épinglés… à tort. Début octobre 2015, des confrères s’étonnent du discours des agents qui affirment que les pharmaciens ne peuvent appliquer l’honoraire de dispensation qu’aux médicaments remboursables et prescrits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte