Dispensation sans ordonnance - La DGCCRF conteste l’honoraire

Dispensation sans ordonnanceLa DGCCRF conteste l’honoraire

05.10.2015

Faut-il faire payer l’honoraire de dispensation aux patients lorsque ceux-ci achètent des médicaments de prescription médicale facultative sans ordonnance ? Si le ministère de la Santé affirme que « oui », celui de l’Économie ne semble pas être sur la même longueur d’onde.

La DGCCRF* conteste la facturation de l’honoraire de dispensation en cas de délivrance hors prescription. Plusieurs confrères auraient reçu la visite d’inspecteurs de l’institution rattachée au ministère de l’Économie, indique l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF). Pourtant, du côté du ministère de la Santé, la chose est entendue. La réforme de l’honoraire « s’applique à l’ensemble des médicaments remboursables, qu’ils aient été prescrits ou non », peut-on lire sur le site...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 9

Partenaires