Quand et comment les conseiller ?  Abonné

Publié le 14/12/2015

Les antitussifs seront conseillés lors d’une toux débutante sans gravité, dans un contexte évocateur, sans facteur de risque (asthme, insuffisance respiratoire…). Plusieurs précautions sont à prendre également :

- Attention aux autres causes possibles : allergie, RGO, traitement en cours (IEC, bêtabloquant, corticoïdes en inhalation…)…

- Ne pas utiliser les antitussifs en cas de toux productive (qui doit être respectée). Il n’est pas logique d’associer un antitussif et un mucomodificateur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte