Substitution du Plavix

Près de 30 % de « NS »  Abonné

Publié le 30/06/2011

À LA SUITE de la constatation d’une baisse de la substitution du Plavix, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a mené l’enquête pour en connaître les raisons. Du 6 au 11 juin, le syndicat a donc demandé à ses adhérents de lui signaler les ordonnances où le nom de ces spécialités est accompagné de la mention « non substituable ». Résultat, 29 % des ordonnances portent aujourd’hui l’inscription « NS ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2849