Histoires de santé

« Polio sérum OK » : la victoire de Jonas Salk  Abonné

Par
Publié le 04/02/2016
Jonas Salk

Jonas Salk
Crédit photo : DR

Salle de patients sous " poumon d’acier » au début des années 1950.

Salle de patients sous " poumon d’acier » au début des années 1950.
Crédit photo : DR

26 avril 1954. Nous sommes à McLean, une ville tranquille de Virginie. C’est dans son école qu’un petit garçon s’avance crânement vers le médecin qui va faire l’injection. Randy Kerr, c’est son nom, est le premier des patients inclus dans ce qui reste connu comme l’un des plus importants essais cliniques de l’histoire, placé sous la direction du professeur Thomas Francis (1900-1969) par la National Foundation for Infantile Paralysis (NFIP) américaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte