Suicide au paracétamol

Moins de risques avec les petites boîtes  Abonné

Publié le 11/02/2013

LA RÉDUCTION de la taille des boîtes de paracétamol a permis de diminuer, en Grande-Bretagne, le nombre de personnes qui se suicident en prenant une dose massive de cet antidouleur, selon une étude publiée dans la revue britannique « BMJ ». En septembre 1998, une nouvelle législation a obligé, au Royaume-Uni, à réduire le nombre de doses dans chaque boîte de paracétamol (32 comprimés ou sachets maximum pour les boîtes vendues en pharmacie et 16 pour celles vendues en parapharmacie).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte