Hérault

Mobilisation contre le NS  Abonné

Publié le 12/05/2011

LE SYNDICAT des pharmaciens de l’Hérault part en guerre contre le « non substituable » ou NS. Tandis que le taux de pénétration des génériques est en baisse actuellement, le syndicat demande aux officinaux héraultais d’adresser jusqu’au 15 mai toutes les ordonnances portant cette mention directement à l’assurance-maladie, par fax, mail ou courrier. Pour redonner du dynamisme à la substitution, l’organisation propose également aux parlementaires de supprimer la franchise de 50 centimes d’euros par boîte de médicament pour les spécialités génériques.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2836