Médicaments anciens : l'Académie fustige l'impact désastreux des baisses de prix  Abonné

Par
Publié le 06/10/2020

Crédit photo : Phanie

L’Académie de pharmacie, sans remettre en cause les baisses de prix des médicaments prévues dans le PLFSS 2021, demande au gouvernement d’épargner les médicaments indispensables anciens, dont les prix sont déjà très bas.

Le PLFSS 2021 prévoit des baisses de prix des médicaments à hauteur de 640 millions. L’Académie de pharmacie s’inquiète de ces baisses « si elles devaient concerner des médicaments indispensables anciens, dont les prix souvent très bas sont une des causes d'indisponibilité des médicaments ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte