Substitution générique

L’objectif s’éloigne  Abonné

Publié le 05/10/2009

LORS de la dernière Commission paritaire nationale, chargée d’assurer le suivi de la convention pharmaceutique, les différents partenaires se sont inquiétés du faible taux de pénétration des génériques enregistré à fin août (75,6 %). Selon l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), ce taux laisse à penser qu’il sera très difficile, voire impossible, d’atteindre l’objectif de 82,9 % fixé à fin décembre. Le syndicat dit s’être opposé « à ce que les départements n’appliquant pas le dispositif tiers-payant contre génériques se le voient imposé. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte