Négociations sur les génériques

Les uns y vont, l’autre pas  Abonné

Publié le 07/10/2013

LES SYNDICATS d’officinaux ont choisi une stratégie différente face aux baisses de prix sur les génériques inscrites dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014. Afin de ne pas cautionner ces baisses massives, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) avait appelé à boycotter la réunion du comité de suivi des génériques de jeudi dernier. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officines (USPO) et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) ont préféré s’y rendre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte