Les ruptures en chiffres  Abonné

Par
Publié le 22/05/2014

- 33 % des ruptures de médicaments sont dues à des problèmes de production* (technique, qualité, analyse, recontrôle à l’importation).

- 28 % sont dues à une augmentation des ventes, lorsque les capacités industrielles sont insuffisantes.

- 16 % sont dues aux matières premières ou à l’excipient (production, livraison).

- 8 % sont liées à la disponibilité des articles de conditionnements suite à des modifications.

- 6 % à des ruptures de stock d’un concurrent.

- 3 % aux délais d’approbation des changements de sites de fabrication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte