Face au mésusage des médicaments en Allemagne

Les pharmaciens en première ligne  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 12/03/2018
Plus de 40% des Allemands ont déjà pris des médicaments sur ordonnance sans aucun avis médical, et près des deux tiers ont consommé des OTC sans le moindre conseil, révèle une étude commandée par l’Ordre fédéral des pharmaciens allemands et présentée dans le cadre d’un symposium sur le mésusage organisé mercredi à Berlin.

Pour le président de l’Ordre, Andreas Kiefer, la légèreté avec laquelle la population consomme des médicaments de son propre chef est « alarmante », comme le sont les conséquences liées à ces comportements : près d’un million et demi de personnes seraient dépendantes des médicaments, principalement des somnifères et des antalgiques. Si l’on n’assiste pas encore aux « épidémies » d’overdoses causées aux États-Unis par la consommation incontrôlée d’antalgiques opiacés, ces produits sont de plus en plus utilisés en Allemagne, relèvent les pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte