Générique

Le taux atteint 82,5 %  Abonné

Publié le 05/11/2012

À LA SUITE de la commission paritaire nationale du 23 octobre dernier, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) indique que le taux de substitution national est désormais évalué à 82,5 %. La progression continue enregistrée s’appuie largement sur le dispositif tiers payant contre génériques. Néanmoins, l’UNPF note une faible diminution du taux dans 35 départements et dénonce « la sévère augmentation de la pratique de la mention non substituable » dans certains d’entre eux, à la fois par des praticiens libéraux et hospitaliers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte