Baisse de prix de princeps

Le projet abandonné  Abonné

Publié le 04/07/2011

BONNE NOUVELLE, les pouvoirs publics ont renoncé à leur projet de modifier le prix de certaines spécialités du répertoire. Plus précisément, le Comité de suivi des génériques envisageait d’abaisser le tarif des forts dosages de huit molécules. Comment ? En calculant le nouveau prix sur la base de celui du faible dosage, majoré de 12 %. Une catastrophe pour les officinaux, car la mesure aurait eu des conséquences sur l’équation « marge générique égale marge du princeps », explique Philippe Gaertner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte