Nouvelles règles du NS

Le générique dans la tourmente  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 06/01/2020
Dès la fin de l’année 2018 avec le vote de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2019 et son fameux article 66, pharmaciens et génériqueurs étaient montés au créneau. Objectif : dénoncer les effets pervers de la disposition prévoyant le remboursement du princeps sur la base du générique lorsque la substitution est refusée par le patient sans justification médicale.
NS

NS
Crédit photo : phanie

La mesure intégrée à la LFSS 2019 pour une application au 1er janvier 2020 semblait logique. La ministre de la Santé Agnès Buzyn l’avait défendue en expliquant que l’assurance-maladie n’avait pas à rembourser un médicament princeps délivré à l

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte