Le GEMME veut une « année blanche » pour les baisses de prix des génériques

Le GEMME veut une « année blanche » pour les baisses de prix des génériques

Mélanie Maziere
| 24.09.2019
  • générique

Dans un contexte de pénuries de médicaments, et à l'image de l'impôt sur le revenu en 2018, le GEMME réclame une année blanche en 2020 concernant les baisses de prix appliquées aux génériques.

Le GEMME, association de génériqueurs, s'inquiète des nouvelles obligations annoncées par le gouvernement, jeudi dernier, à l'encontre des groupes pharmaceutiques. Ces obligations de stockage et d'importation sont associées à des sanctions financières s'ils ne s'y plient pas. Ces...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

  • À la UneLes secrets du succès du modèle coopératif

    Abonné
    armand Pinton

    Mis durement à l’épreuve au cours des deux dernières décennies, les différents acteurs de la chaîne du médicament semblent résister... Commenter

  • ÉthologieLe chien qui parlait

    Abonné
    stella

    « Il ne lui manque plus que la parole » se disait sans doute Christina Hunger, orthophoniste à San Diego (Californie) en regardant son chien... Commenter

  • HumeurSous le sable, l'or

    Abonné

    Vous allez me trouver pervers, mais l'idée qu'il suffit d'aller sur le littoral atlantique pour y trouver des paquets de cocaïne m'a donné... Commenter

Partenaires