Contre le manque de spécialités pour les enfants

Le boom des préparations à visée pédiatrique  Abonné

Publié le 21/06/2012
Cinq ans après la mise en œuvre du règlement européen sur les médicaments pédiatriques, le manque de médicaments adaptés aux enfants reste préoccupant. Cependant, les préparations magistrales peuvent pallier le manque de médicaments adaptés et les pharmaciens d’officine ont un rôle important à jouer dans ce domaine, estime l’Académie de pharmacie.
La majorité des préparations sont à visée pédiatrique

La majorité des préparations sont à visée pédiatrique
Crédit photo : S Toubon

LA MAJORITÉ des préparations, qu’elles soient magistrales, hospitalières ou officinales, sont à visée pédiatrique et leur nombre progresse d’année en année. C’est le constat dressé par l’Académie de pharmacie, qui a tenu une séance thématique sur la problématique de la prescription hors autorisation de mise sur le marché (AMM) de médicaments pédiatriques (voir aussi notre édition du 14 juin).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte