Malaise chez les grossistes

La répartition alerte le Président de la République  Abonné

Publié le 22/10/2015

« Demain sans répartition pharmaceutique, pas de médicament pour tous et partout ! ». C’est l’alerte lancée par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) à François Hollande pour l’informer, à l’annonce du PLFSS 2016, de la fragilisation encourue par la branche alors que leur rémunération est aujourd’hui obsolète face au développement des médicaments génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte