La prime en pratique  Abonné

Publié le 17/01/2013

La prime qui sera versée aux pharmaciens ayant atteint leurs objectifs de substitution est calculée en fonction de deux seuils de substitution : un seuil bas et un seuil intermédiaire, fixés pour chaque molécule du répertoire générique. Si son taux de substitution est inférieur au seuil bas, le pharmacien ne touche rien. S’il est compris entre les deux seuils, il touche une rémunération en fonction de sa progression. Et s’il est supérieur au seuil intermédiaire, il touche une prime en fonction du niveau d’arrivée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte