Selon le rapport d’une ONG

La contrefaçon tue plus de 700 000 personnes par an  Abonné

Publié le 18/07/2009

SELON le dernier rapport de l’ONG (organisation non gouvernementale) International Policy Network, les contrefaçons de traitements contre la tuberculose et le paludisme tuent plus de 700 000 personnes chaque année, dans les pays les moins développés. Ce rapport inclut non seulement les médicaments contrefaits, mais aussi les références dont l’emballage ou les procédés de fabrication sont inappropriés, les conditions de transport et de stockage impropres à conserver l’efficacité du médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte