Marché de l’OTC

En Allemagne, la mauvaise santé des médicaments en vente libre  Abonné

Publié le 02/10/2014
En Allemagne, certains médicaments, comme des fortifiants ou des vitamines, échappent au monopole des pharmaciens. Mais ils réprésentent moins de 10 % des OTC et leur marché est en baisse.
" Nous ne voulons pas que M. Leclerc nous dicte un jour notre conduite »

" Nous ne voulons pas que M. Leclerc nous dicte un jour notre conduite »
Crédit photo : abda

EN DÉPIT du monopole pharmaceutique existant sur les médicaments vendus sans ordonnance en Allemagne, un petit nombre d’entre eux peut aussi être distribué dans les drogueries et les supermarchés. Appelés « médicaments en vente libre » par opposition aux médicaments vendus uniquement en pharmacie, ils ont représenté en 2013 un total de ventes (prix consommateur) de 558 millions d’euros, soit environ 9 % du total des OTC vendus en Allemagne, qui s’est monté en 2013 à 5,98 milliards d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte