Deux mois pour écouler les stocks  Abonné

Publié le 21/03/2013

Comme la convention signée avec l’assurance-maladie le prévoit, les officinaux ont deux mois pour vendre les spécialités vignetées aux anciens prix (un mois plus, un mois de tolérance accordé par l’assurance-maladie). En clair, après le 30 avril, les remboursements s’effectueront sur la base des nouveaux tarifs.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2992