Des patients plus ou moins emballés  Abonné

Par
Publié le 11/06/2018
Les associations de patients admettent la nécessité de mettre en avant le nom du principe actif, mais soulignent que la mémorisation des molécules risque de poser problème aux personnes âgées.

Pour Jean-Luc Plavis, patient expert et enseignant bénévole dans plusieurs universités de médecine*, l'emballage est utile, sinon nécessaire à l’identification du médicament par le patient, voire à son appropriation pour une bonne observance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte