Substitution biosimilaires

Des patients disent non  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 10/10/2019

Bien que l’avant-projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 supprime le droit de substitution des médicaments biologiques, avant même que les pharmaciens y soient autorisés, une quinzaine d’associations de patients ont rappelé leur opposition formelle à une substitution à l’officine. Selon elles, la substitution doit être du ressort d’une décision partagée entre le médecin et son patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte