Des étudiants qui fabriquent des solutions hydroalcooliques

Par
Marie Bonte -
Publié le 19/03/2020

Dans un élan de solidarité, les étudiants des facultés de pharmacie de Grenoble et d’Angers produisent des solutions hydroalcooliques pour venir en aide aux soignants.

Après la mise en service de la plateforme Pharm’Help destinée à offrir les services d’étudiants en pharmacie aux officines en tension, les futurs pharmaciens viennent de lancer une deuxième action de solidarité. Les étudiants des facultés de pharmacies d’Angers et de Grenoble mettent les travaux de paillasse au service de la lutte contre le COVID-19 et produisent des solutions hydroalcooliques. Dès lundi, à Angers, par exemple, le doyen de la faculté de pharmacie, le Pr Frédéric Lagarce, les professeurs ainsi qu'un petit groupe d'étudiants de la deuxième à la cinquième année ont fabriqué une trentaine de litres. La production est rapidement montée à 120 litres mardi, puis à 170 litres hier, grâce à la réquisition des stocks de la faculté de pharmacie et de la faculté des sciences. « Ces flacons ont été livrés à 350 médecins généralistes d'Angers et des environs grâce à la coopération du personnel de l'université », explique Léandre Poussin, étudiant de quatrième année à Angers et président de l'Association corporative des étudiants en pharmacie d'Angers (ACEPA). Il précise que les médecins peuvent passer commande via une plateforme mise en service sur le site de la faculté de médecine et gérée par des étudiants en santé. Un exemple d'interprofessionnalité dans l'urgence.

Jusqu'à présent, les médecins généralistes disposent d'une réserve suffisante pour sept à dix jours. Des commandes de 500 litres d'éthanol et de 2 000 contenants ont été passées afin de parer à l'approvisionnement des semaines à venir.


Source : lequotidiendupharmacien.fr