Aux États-Unis, des solutions contre les pénuries  Abonné

Par
Publié le 16/10/2020
Aux États-Unis, des solutions ont été mises en place contre les ruptures de médicaments, avec un certain succès. Pour autant, leur transposition en France n'est pas toujours possible. Les explications de Bruno Bonnemain, membre de l’Académie de pharmacie.

Crédit photo : dr

Le Quotidien du pharmacien.- La crise du coronavirus a-t-elle exacerbé le phénomène de ruptures en médicaments anciens ?

Bruno Bonnemain.- Oui et non. Certains produits anciens sont concernés, mais c’est surtout l’augmentation soudaine de la demande qui a provoqué un problème. Par exemple, la demande en curare a été multipliée par 9 ou 10 en un mois, donc l’industrie n’a pas pu suivre. Heureusement, la cellule de crise du ministère de la Santé a pu trouver des sources ailleurs, en Chine et en Russie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte