Médicaments à l’unité

9 pharmaciens sur 10 sont contre  Abonné

Publié le 16/01/2014

SELON un sondage réalisé par Occurrence Healthcare*, 92 % des pharmaciens titulaires sont contre le projet de vente de médicaments à l’unité, qui devrait être expérimenté le 1er avril prochain. La moitié d’entre eux mettent en avant la surcharge de travail que cela occasionnerait dans leur officine. Sont aussi évoquées, par un pharmacien sur cinq, des craintes liées à la traçabilité ou des risques d’erreur à la délivrance, et par un pharmacien sur dix, des risques d’erreurs pour les patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte