51 % des Français opposés à la vente en GMS  Abonné

Publié le 19/12/2013

TANDIS que l’Autorité de la concurrence doit dévoiler aujourd’hui les résultats de son enquête sur la distribution des médicaments, plus de la moitié des Français (51 %) se déclarent défavorables à la vente de spécialités OTC dans les grandes surfaces, selon la cinquième édition de l’Observatoire de la Santé « Le Figaro » Weber Shandwick. Un tiers des personnes interrogées y sont favorables (32 %), à condition que leur achat soit accompagné des recommandations d’un diplômé en pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte