Abus du « NS »

500 médecins repérés par la Sécu  Abonné

Publié le 26/05/2014

L’ASSURANCE-MALADIE a « ciblé 500 professionnels qui utilisent de façon décalée par rapport à leurs confrères la mention NS, pour des molécules pour lesquelles a priori il n’y a pas matière à le faire, a indiqué le directeur général de la CNAM, Frédéric van Roekeghem, à l’AFP. À travers l’exploitation de nos bases de données, nous allons demander aux médecins conseils de l’Assurance-maladie d’engager des contrôles de l’activité de ces médecins et d’examiner plus particulièrement leurs prescriptions ». Les premières sanctions, sous forme de pénalités financières, devrai

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte